plus

Blogs des résidents

Partir sur la Nakasendo sans se ruiner
2016.08.21

Cette semaine, nous avons décidé avec Bastien de nous rendre dans les villes de Tsumago et Magome, pour découvrir leur charme traditionnel et fouler les pavés de la mythique route Nakasendo. Cette route commerciale reliait les villes de Kyoto et Tokyo, notamment durant l’ère Edo (entre le 16e et le 19e siècle).

Notre première difficulté a été de trouver un logement dans la vallée de Kiso. Evidemment, nous nous y sommes pris au dernier moment, et étant en haute saison, il était impossible que nous trouvions notre bonheur, à moins de lâcher plus de 7000 yens pour une nuit.

Nous avons donc dû trouver une alternative, et nous nous sommes rabattu sur la 3e plus grande ville du Japon : Nagoya ! La capitale de la préfecture d’Aichi n’est qu’à 90 minutes en train des villes qui nous intéressaient. Bizarrement, il restait encore de nombreux logements Airbnb disponibles et à des prix assez dingues. Nous avons donc opté pour une chambre proche de Sakae, le quartier le plus animé de cette ville japonaise.

Et puis, vu que nous étions en plein dans nos optimisations budgétaires, nous avons décidé de comparer les différents moyens de transports pour nous rendre dans la ville de Nagoya depuis Tokyo. Le Shinkansen, malgré un temps de trajet séduisant, représentait un coût énorme de 13000 yens l’aller simple. Nous avons donc opté pour des bus de nuits, nettement moins coûteux.

Au final nous nous en sommes sorti avec un budget inférieur à 15000 yens tout compris pour deux jours dans les préfectures d’Aichi, de Gifu et de Nagano.

2016-08-18 08.40.08 2016-08-18 07.31.02

Evidemment, c’était un peu sport. Le premier jour, nous avons commencé les visites des monuments de Nagoya à 7 heures… Autant vous dire qu’à cette heure, la plupart des lieux d’intérêt sont encore fermés. Mais pas le Osu Kannon, le plus grand temple de Nagoya !

2016-08-18 10.19.46 2016-08-18 11.12.18

Après un tour très intéressant dans le château de Nagoya, nous avons décidé de nous remettre de notre nuit inconfortable dans le bus en faisant une petite sieste dans la chambre que nous avions loué. Ce qui ne nous a pas empéché d’être d’attaque dans l’après-midi pour une visite du musée de Toyota. La marque automobile est originaire de la ville.

Le lendemain, nous avons marchés des heures sur la mythique route Nakasendo. Nous avons également pu faire le plein d’air frais ! Après deux mois dans la mégalopole de Tokyo, cette petite escapade s’est révélée nécessaire. Je ne peux que vous conseiller de faire ce bout de chemin qui relie Tsumago à Magome. Mais je pense que des photos vous convaincront plus !

2016-08-19 10.12.21 2016-08-19 10.17.22 2016-08-19 10.20.45 2016-08-19 12.47.24 2016-08-19 14.16.29
Posté le :
2016.08.21
Par :
Michaël de Nipponrama

Profil

Adepte des jeux vidéo depuis l'âge de deux ans. J'ai développé une addiction pour le Japon après mon premier voyage au pays du soleil levant, en 2013. Je suis actuellement en visa vacances-travail au Japon.

Page Top