0

メニュー

SOCIAL ACCOUNT

  • facebook
  • instgram
  • youtube
plus

タイトル

テキスト

ボタン

注釈

Colocation où les gens peuvent profiter de «l'amitié» avec des «prix bon marché»

La colocation (Room Share) est une sorte de style de vie où les gens louent une propriété directement du propriétaire avec leurs amis. Par exemple, lorsqu'une propriété 3LDK cible les utilisateurs familiaux et qu'un groupe d'amis avec trois personnes a décidé de rester ici, chacun d'entre eux pourra utiliser une pièce comme lieu privé et partager le salon, la cuisine, le lavabo, et plus encore. C'est la même chose que lors de la location d'une propriété 1LDK, mais le loyer payé sera bien moins cher. En outre, les factures de services publics telles que les factures d'électricité et de gaz sont partagées avec les colocataires, de sorte que les utilisateurs pourront réduire leur charge par rapport à la signature de contrats individuels. De plus, les utilisateurs peuvent également rechercher eux-mêmes leurs futur colocataires; ils pourraient vivre avec des personnes avec lesquelles ils se sentent à l'aise. Bien qu'au Japon, il n'y ait pas autant de propriétés qui permettent le partage de chambre, colocation, il existe de nombreux endroits où la culture du partage de chambre est enracinée à l'étranger. Surtout en Europe et aux États-Unis, le nombre d'étudiants vivant en colocation augmente.

Grande liberté due à la signature d'un contrat direct avec le prêteur

Dans la collocation, l'emprunteur est libre de décider du nombre de personnes avec qui partager, tant qu'il obtient la permission du prêteur. Par conséquent, comme mentionné dans l'exemple précédent, une pièce peut être occupée par une seule personne ou plusieurs personnes peuvent également partager la chambre. Par exemple, l'emprunteur peut mettre un lit superposé au même endroit pour avoir deux lits et utiliser des casiers avec serrures pour gérer les objets de valeur. De plus, tant que l'emprunteur a un «Accord avec les partenaires de partage», ils peuvent également se sentir libres d'acheter ou de décorer ce qu'ils veulent dans les espaces communs, les utilisateurs peuvent profiter de leur vie avec beaucoup de liberté sur leur maison. Cependant, lorsque des problèmes surviennent entre les colocataires, ils devront tout résoudre par eux-mêmes, ce qui décide de choisir «qui comme futur de colocataire» très important. Même si les utilisateurs se sentiront en sécurité lorsqu'ils partageront une chambre avec des personnes qu'ils connaissent déjà, il existe également des cas où certains ont trouvé leur compagnon de partage sur le tableau d'affichage sur Internet. Dans ce cas, ils devront faire attention car ils ne se connaissent pas au début et il y a des chances pour eux de penser que «ce genre de choses ne devrait pas arriver»,

Dans quel type de propriété devrais-je choisir de séjourner?

Lors du démarrage d'une collocation par vous même

Au Japon, il n'y a pas autant de propriétés locatives qui permettent aux gens de partager des chambres. C'est parce que le propriétaire ne veut pas que la maison devienne dégradé en raison de la vie en commun, et que cela cause des problèmes aux résidents voisins. Par conséquent, cela ne signifie que vous pouvez simplement vous rendre dans une agence immobilière et louer une propriété de type familial. Il est essentiel que les utilisateurs disent à l'agence qu'ils aimeraient faire du collocation et recherchent des maisons où les propriétaires acceptent de faire la colocation. En outre, les utilisateurs doivent également noter que dans certains cas, le dépôt et les frais initiaux des maisons de colocation seront plus élevés que de vivre seul.

Lors de la recherche d'une propriété déjà en colocation

Lorsque vous recherchez une propriété qui a déjà été en cplocation, il est préférable de rechercher un locataire sur le tableau d'affichage sur Internet. Les utilisateurs pourront effectuer une recherche en précisant les conditions telles que la zone dans laquelle ils souhaitent vivre, le type de propriété (copropriété, appartement ou maison) et le loyer à payer. Nous recommandons aux utilisateurs de faire un aperçu avant de décider. Dans la colocation, les utilisateurs peuvent avoir des problèmes rapidement s'ils ne comprennent pas des conditions telles que le type de personne qui est leur compagnon de colocation, la sécurité de la propriété, les règles de cette propriété, etc. Nous pensons que si les utilisateurs peuvent vérifier ces conditions, ils pourront vivre sans problème avec leurs compagnons de colocation.

En quoi la colocation est-elle différent de Sharehouse?

Logement d'intervention non commerciale = colocation

La différence la plus significative entre le collocation (le partage de chambre) et le Sharehouse est qu’'il y a ou non une société d'exploitation ou une société de gestion. Dans le cas de la colocation, aucune société d'exploitation ou société de gestion n'est impliquée. Par conséquent, les utilisateurs doivent maintenir et décider des règles d'utilisation de la maison et de nettoyage ensemble. De plus, lorsqu'un partenaire de partage doit quitter le partage de chambre pendant la période du contrat en raison d'un transfert soudain ou autre, le reste des partenaires de partage devra discuter du règlement du loyer de la personne. Pour ces raisons, il est essentiel de prendre en compte les problèmes potentiels et les solutions avant de commencer le colocation (partage de chambre) . En revanche, dans le cas de Sharehouse, la société d'exploitation ou la société de gestion y est impliquée, ce qui signifie que les règles de l'immeuble ont été fixées à l'avance. En cas de problème, les utilisateurs peuvent consulter l'entreprise. De plus, les utilisateurs n'auront qu'à payer le loyer de la chambre et des espaces communs, et ils n'auront pas à payer de supplément lorsque quelqu'un déménage de la résidence. En outre, un Sharehouse est généralement une grande propriété, qui contient des espaces communs luxueux tels qu'une salle de sport, une salle de théâtre, une grande salle à manger, la cuisine comme le café à l'extérieur et une bibliothèque que les utilisateurs ne trouveront pas dans les colocation classique. Même si la société d'exploitation est celle qui recrute les locataires, les utilisateurs ne pourront pas choisir leurs partenaires de partage. Néanmoins, comme la société d'exploitation organisera souvent des événements pour améliorer la communication entre les résidents, il y a plus de chances que les gens puissent communiquer plus souvent entre eux en vivant dans le Sharehouse. Nous recommandons Sharehouse à ceux qui recherchent davantage de communications avec d'autres personnes.

En quoi la colocation est-elle différente d'une Guesthouse?

Logement d'intervention non commerciale = Colocation (Room Share)

Un Guesthouse est une forme d'hébergement. Comparé aux hôtels ou aux Ryokan (auberges japonaises traditionnelles), le prix est bas, car il contient des dortoirs (chambre partagée), pas de commodités, et partage toilettes, salles de douche, cuisine etc avec d'autres résidents.
D'autre part, une colocation est une maison plutôt qu'un hébergement. Lorsqu'une personne emménage, elle devra signer un contrat de location avec le prêteur et vivre avec les gens qu’elle a choisies.

Quel genre de personnes fait la colocation?

De nombreux utilisateurs qui vivent en colocation sont des étudiants. Les étudiants iront généralement dans la même université où ils sont entrés pour quatre ans jusqu'à ce qu'ils obtiennent leur diplôme. En d'autres termes, les étudiants n'ont pas besoin de déménager dans un nouvel endroit avant d'obtenir leur diplôme. Par conséquent, si les étudiants peuvent partager une chambre avec leurs camarades de classe, ils pourront passer leur temps là d'une manière agréable, peu coûteuse et dans un environnement confortable par rapport à la vie dans les maisons de location classiques, et ce jusqu’à ce qu’ils aient obtenu leur diplôme universitaire et soient entrés dans le prochain chapitre de leur vie. Il y a ensuite ceux qui sont dans la vie active, il peut y avoir un risque que les gens aient besoin de déménager en cas de transfert soudain, de départ ou de changement d'emploi. Avec cela, il y a un risque plus élevé pour eux d'avoir des ennuis avec leur partenaire de partage à propos du loyer. Pour ces raisons, un travailleur choisira très probablement de rester dans un Sharehouse avec une société d'exploitation ou une société de gestion plutôt que de louer une maison en colocation.