0

メニュー

SOCIAL ACCOUNT

  • facebook
  • twitter
  • instgram
  • google+
  • youtube
plus

タイトル

テキスト

ボタン

注釈

SOCIAL RESIDENCE FUSSA

Interview : Nazaret-san (Social Residence Fussa)

Resident Interview: Social Residence Fussa

C’est la 5eme interview du vacance-travail !

C’est la 5eme interview du vacance-travail !
Nazaret est originaire d'Espagne, est passionné et plein d'émotion, et était tellement sympathique même si c'était notre première fois de nous rencontrer! Nous avons visité la résidence sociale Fussa pour parler à Nazaret de ses perspectives sur la culture japonaise.

Bonjour. Pour commencer veuillez vous présenter s’il vous plaît ?
Bonjour. Je m’appelle Nazaret. J’ai 25 ans et suis illustratrice en Espagne.

Comme j'avais des amis qui faisaient le programme vacances travail, je me demandais s’il y a le vacance travail au Japon puis en cherchant je me suis rendue compte que le Japon est un pays qui accueille le programme vacance travail, je me suis donc inscrite pour le programme de vacances travail au Japon.

Avez-vous ressenti des différences entre la culture japonaise et la vôtre?

Le plus intéressant…. par exemple, en Espagne lorsque nous saluons les gens, on fait le bisous deux fois sur les joues, n’est ce pas ? Mais au Japon vous ne pouvez pas le faire ! C'est ce que j'ai appris en direct lorsqu'on m'a arrêté.
De plus, je n'arrivais pas à utiliser le four, je ne savais pas lire les boutons mais grâce à Google traduction et une bonne dose de patience, j'ai réussi au bout de 2h à faire cuire une pizza !

Qu’est ce que vous fassiez en Espagne ?
Je me suis spécialisé en art en Espagne. J'aime l'art et j'aime les tatouages, donc je voulais mettre un tatouage. J'ai étudié le tatouage et ai donné à mon ami un tatouage comme pratique. En raison de la bonne réputation, ma mère s'est également fait tatouer!

La culture du tatouage n'est pas répandue au Japon.
Je sais que le tatouage est culturellement toujours rare au Japon. Je prend le train souvent et un jour alors que je portais la chemise en manche long mais comme mon tatouage était un peu visible, j’ai senti beaucoup de regards de partout Mais bon, je sais que c'est le cas. Ne pas pouvoir entrer dans le onsen avec le tatouage est dommage pour moi.Mais je peux quand même utiliser le bain dans la résidence!

Comment avez vous trouvé Oakhouse ?

C’était avec la publication. J’avais déjà commencé à chercher le logement avant d’obtenir le Visa. Mais je ne voulais pas séjourner dans un appartement car cela me manque des gens. Mais dans les résidences de Oakhouse, nombreux de personnes habitent ensemble dans un sharehouse et cela m’a plaît. Puis j’ai cherché une chambre relativement moins cher parmis les chambre de Oakhouse.

Qu’est ce qui vous a fait décidé de séjourner dans ce sharehouse?
J’ai demandé des consultations à mes parents et finalement choisi cette résidence. Car elle est bien placé puis la chambre n’est pas trop étroite. Les verdures entoure cette résidence. La rivière Tama est également proche, et lorsque je me lève le matin et ouvre la fenêtre, je peux voir le mont Fuji par temps clair. C’est magnifique. J'adore toute cette résidence,

Qu’en pensez vous des résidents de cette résidence ?
Les résidents sont tous gentils et gais. J’ai des amis ici et ils m’aident.
Il y a des gens qui m’aide lorsque je reçois le colis qui est marqué en trop de Kanji pour moi et m’aide pour préparer les documents requises. Ils sont déjà comme des membres de ma famille pour moi.

Pourriez vous nous raconter votre vie quotidienne dans le sharehouse ?

La vie d’ici est très relaxante. Je pars assez tôt pour mon travail à 6 du matin, après d’être arrivé le soir, je sors avec les résidents d’ici, desfois à Izakaya.

Qu’est ce que vous faites dans la vie ?
Je travaille dans une hôtel. Je l’ai cherché via le centre de services à l'emploi. le centre de services à l'emploi propose des travails aussi pour les étrangères. Il nous aident toujours comme , comment s'est passé l'entretien, ou nous avons un travail pour vous, qu'en pensez-vous? etc Il y a donc des emplois même si vous ne parlez pas japonais.

Avez-vous des villes qui vous souhaitez visiter pour la prochaine fois ?
J’ai des plans d’aller à osaka et Kyoto. Je voudrais en savoir plus sur la culture japonaise! Puis comme j’aime bien aussi la neige, je voudrais aussi visiter

Un mot d'Eileen
Aller à Fussa et revenir, j'ai pu profiter de beaucoup de nature. Il guérit le cœur et l'esprit!