Asakusa est une ville vibrante qui marie le neuf à l’ancien, poursuivant l’héritage laissé par la période d’Edo jusqu’à nos jours.

メニュー

SOCIAL ACCOUNT

  • twitter
  • facebook
  • google+
plus

Asakusa est une ville vibrante qui marie le neuf à l’ancien, poursuivant l’héritage laissé par la période d’Edo jusqu’à nos jours.

Asakusa est une ville vibrante qui marie le neuf à l’ancien, poursuivant l’héritage laissé par la période d’Edo jusqu’à nos jours.L’endroit le plus connu d’Asakusa est le temple Senso-ji mais il y a également des tas d’endroits qui vous feront ressentir l’aspect historique de la ville. En 2012, l’addition du Tokyo Sky Tree a rendu l’endroit encore plus populaire tant auprès des japonais que des visiteurs étrangers.

Une ville moderne qui conserve l’esprit d’antan

Grand accès au reste de la ville

Asakusa se trouve à l’est de Tokyo, dans l’arrondissement Taito. La rivière Sumida longe Asakusa et on y tire beaucoup de feux d’artifice pendant l’été. Les gens pensent qu’Asakusa est reculé par rapport au centre-ville mais en réalité quatre lignes de métro et train y passent : Tokyo Metro Ginza, Toei Asakusa, Tobu Sky Tree et Tsukuba Express, qui desservent très bien le reste de la ville. La ligne Toei Asakusa en particulier rejoint et la ligne Keisei et la ligne Keikyu, qui vous amènent toutes deux aux aéroports de Narita et Haneda. Peu de gens le remarquent mais c’est très pratique!

Le temple Senso-ji
Senso-ji et le Kaminarimon

【Kaminarimon】

La première image qui surgit lorsque l’on parle d’Asakusa est probablement celle du Kaminarimon, une porte qui marque l’entrée du temple Senso-ji. Elle est un des symboles de la ville. Son nom est en fait Fuujin-Raijin-Mon, qui désigne en fait les deux dieux Fuujin et Raijin qui se tiennent de part et d’autre de la porte. L’histoire du Kaminarimon est longue et ancienne car il a surement été construit il y a plus de 1000 ans. Il a brulé plusieurs fois et a été reconstruit plusieurs fois, et la porte actuelle date de 1960. Elle est dotée d’une grande lanterne en papier de 3,9m de hauteur, 3,3m de large et pèse environ 700kilos. Pendant le festival annuel qui prend place en mai, la lampe est pliée afin que le mikoshi, le temple portatif, puisse passer par la porte ; c’est un évènement rare!

Nakamise et sa population
L'encens qui brule devant le temple

【Nakamise】

Une fois que vous passez le Kaminarimon, vous trouverez une rue marchande avec des boutiques de part et d’autre du chemin qui mène au temple. Cette rue s’appelle Nakamise et date de la période d’Edo. Il y a actuellement 89 boutiques (54 à droite et 35 à gauche) répartie sur 250 mètres. La plupart de ces boutiques vendent des spécialités et des souvenirs japonais comme le kaminari-okoshi ou le ningyo-yaki, dont vous pouvez voir la préparation sur certains stands.

【La fumée divine】

Devant le Sensoji se trouve un encensoir géant devant lequel vous verrez de nombreuses personnes respirer la fumée émanant de l’encensoir, et attirer la fumée vers leur corps avec leurs mains. On dit que la fumée de cet encensoir soigne les blessures du corps ce qui explique leur comportement ! Pourquoi ne pas essayer à votre tour ?

En pousse-pousse
Les pousse-pousses
Les magasins d'antiquités

Lorsque l’on marche à Asakusa, il est fréquent de voir des gens visiter la ville en pousse pousse. C’est l’ancêtre du taxi au Japon et c’est un moyen de transport qui était très populaire depuis la période Meiji jusqu’au début de la période Showa. Il y a beaucoup de conducteurs de pousse pousse autour d’Asakusa et ils portent un costume traditionnel tout en parlant de manière analogue. Ces chauffeurs ne font pas que vous promener, ils vous guident et vous font des explications et recommandations à propos de la basse-ville. Certains chauffeurs parlent même anglais ou coréen. C’est un moyen super de découvrir le quartier d’Asakusa !

Un reste d’histoire

Si vous marchez vers l’est pendant quelques minutes depuis la rue du Kaminarimon, vous verrez un pont rouge appelé Pont Azuma qui traverse la rivière Sumida. La rivière est large car proche de son embouchure et forme la limite entre l’arrondissement Taito et l’arrondissement Sumida. Au pont Azuma, vous pouvez également monter à bord d’un bateau de croisière qui va jusqu’à la baie de Tokyo, Odaiba et Toyosu. Depuis la rivière, la vue de la mer est splendide.

Le nouveau monument de la basse-ville
Tokyo Sky Tree, érigé en 2012

【La plus grande tour du monde】

Depuis Asakusa, vous pouvez voir le dernier né de la basse-ville, le Tokyo Sky Tree, dont la construction a commencé en juillet 2008 et a été achevée en mai 2012 (3 ans et 7 mois de travaux). C’est la plus grande tour du monde selon le Guinness des records. La tour fait 634 mètres de haut et pèse 36.000 tonnes. Mince lorsque vue de très loin, le batiment n’en reste pas moins extrêmement imposant . Il y a deux étages d’observation panoramique depuis lesquels vous pouvez observez Tokyo à 360°.

【Fonction spéciale】

La tour Tokyo Sky Tree n’est pas qu’une simple tour d’observation, elle sert également d’antenne de distribution pour la télévision, la radio et les chauffeurs de taxi.

résumé

Tokyo, bien qu’étant un symbole de modernité aux yeux du monde entier, reste une ville dans laquelle subsiste des petits quartiers où l’histoire et les traditions du Japon survivent. A Asakusa, vous ne verrez pas le même Japon qu’à Shinjuku. Vous ressentirez le Japon d’antan, sans avoir à aller jusque Kyoto en Shinkansen par exemple. Il y a d’autres endroits comme Asakusa où vous pouvez explorer ce Japon traditionnel et nous espérons vous avoir donné envie d’aller le découvrir.

Résidences à proximité

Page Top