0

メニュー

SOCIAL ACCOUNT

  • facebook
  • twitter
  • instgram
  • google+
  • youtube
plus

タイトル

テキスト

ボタン

注釈

SOCIAL RESIDENCE HANAKOGANEI

Interview: Raphael-san (Social Residence Hana-Koganei)

Interview de résidents de Social Residence Hana-Koganei

C’est le 7ème interview de vacance-travail !

Raphael-san est tombé amoureux du Japon il y a 11 ans, et maintenant il est de retour avec un visa vacances-travail. Il a beaucoup d'expérience, alors nous lui avons demandé ce qu'il pense du Japon!

Pour commencer, pourriez vous vous présenter ?
Je m’appelle Raphael, viens de la France. J’aurai 30 ans cette année. Cela fait 6 mois que je suis au Japon. Je me suis installé dans cette résidence juste après être arrivé au Japon .

Comment avez-vous trouvé cette résidence ?
Je suis resté dans une hôtel capsule pendant une semaine, cherchant sur internet et j’ai trouvé cette résidence tout de suite. Après avoir fait une demande, j’ai pu y emménager le lendemain. Rapide et pratique.

Comment avez vous trouvé Oakhouse ?
J’ai juste googlé avec le mot “Sharehouse” . À l'origine, je voulais vivre dans une sharehouse car les shrehouses sont moin chers et qu’il y a toujours du monde, ce qui me permet de ne pas être seul. J’ai jeté un oeil sur les sites d’autres entreprises, mais la quantité de photo des résidences sur le site Oakhouse m’ont facilité pour connaître l'atmosphère de résidence et de pièce.

Lorsque j’ai vu la page de cette résidence, je me suis dit “pas cher et bien pratique” et le staffs parlant l'anglais m’a également aidé.

Dites-nous les bons et les mauvais côtés de la vie en sharehouse!

Il y a beaucoup de bons points. Pour les étrangers qui ne comprennent pas le japonais, il peut être difficile de venir au Japon, mais je pense que les staffs de Oakhouse parlant l’anglais sont un soulagement. Même le jour de visite de résidence, la réponse a été rapide et la durée totale de la procédure contractuelle était d'environ une heure. C'était vraiment rapide.

Les frais de gaz, l’eau, l’internet, sont tous compris dans le loyer mensuel chez Oakhouse.
Au début, j’ai fais le contrat de période minimale, mais finalement je prolonger mon séjour chez Oakhouse. Étant donné que la procédure se fait tout en ligne, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter de perdre des documents importants. D’autre points forts de sharehouse, je dirais, est de pouvoir faire la connaissance avec les étrangers de pays variés. Parmi les résidents d’ici, 50 pourcent sont les japonais, et 50 pourcent sont des étrangèrs comme taïwanais, coréen, américain, européen etc.
Quiconque veut vivre dans un sharehouse attend en premier lieu une nouvelle rencontre.

Nous pouvons donc rencontrer beaucoup de gens et tout le monde est gentil, amical et positif.

Aimez-vous bien cette résidence ?
J’adore cette résidence. À vrai dire, je partais il y a une semaine, mais j'ai arrêté de quitter la résidence et renouvelé mon contrat. Je l'aime tellement!

Est-ce que la demande de visa de vacance-travail était difficile?

Je pense que cela dépend du pays, mais le procédure de visa de vacances-travail est d’une facilité inattendue. Il est tellement facile que vous pouvez obtenir un visa si vous en faites la demande. Il est par contre nécessaire de répondre des questions sur combien d’argents vous avez. D'autres questions sont des questions concernant les voyages et le travail. Vous devez montrer votre volonté de faire le voyage pour insister que vous ne travaillez pas seulement.

Bien sûr que vous devez dire que vous avez fait des recherches sur le Japon. Cela suffit de montrer que vous avez fait des recherche sur le japon, que vous avez lu des articles concernant le travail au Japon etc. Il suffit de montrer que vous vous intéressez au Japon et que votre présence ne pèse pas sur la société japonaise. Dans mon cas, je l'ai eu tout de suite. Cela n’a pris qu’environ 15 minutes de la demande à l'approbation.

Y a-t-il eu une interview?
Je n'en avais pas, mais il pourrait y en avoir pour d'autres nationalités et destinations.

En France, tout s’était fait avec les documents. Remettre un plan, répondre aux questions, comme pourquoi voulez-vous aller au Japon, souscrire une assurance, montre votre CV, signer un engagement,, et cetera.

Combien de temps cela vous a pris pour ramasser tous les documents requis?
Si vous vous préparez à fond à l’avance, vous pouvez récupérer des documents en environ un mois. En ce qui concerne l’argent, vous devez vous rendre à la banque et demander les documents nécessaires. C'est très simple!

Je ne me souvient plus des chiffres exactes mais si ce n’est pas assez, il vous demande d'économiser plus et aussi il vous demande si vous avez déjà acheté le billet d'avion de retour. C’est juste la vérification si vous pouvez rentrer sans souci.

Si vous consultez le site Web de l'ambassade du Japon, l'explication est affichée. Il n'y a aucun problème si vous suivez la liste qu’elle mets sur ce site. Je n'ai jamais entendu parler d'une personne qui a été rejetée jusqu'à présent.

Est ce que c’est la première fois que vous êtes venus au Japon ?

En fait il y a 11 ans j’ai fait étudié au Japon pendant un an et demi. C’était très intéressant. À part cela, j’ai déjà fait le voyage au Japon 5 fois. Donc pour moi, le vacance-travail était pour revenir au japon plutôt que le découvrir.
Donc, en permis vacances-travail, après être arrivé au Japon on peut non seulement voyager mais aussi gagner un peu sa vie.
J’aime la culture et la nourriture japonaise.

Quel est votre plat préféré au Japon ?
Toutes les nourritures sont tellement bonnes que j’arrive pas à décider la première! Moi, j’adore la nourriture. S’il fallait que j’en choisisse un, je dirais, c'est “Hiroshima-Yaki”. C’est un mélange avec Okonomiyaki et Yakisoba, et c'est très bon.

Quel région du Japon avez vous déjà visité ?
Je suis allé à Osaka deux fois et Kyoto déjà 15 fois. Cela peut sembler une réponse bateau, mais Kyoto ressemble à l'ancien Japon. L'odeur de la forêt de bambous d'Arashiyama est toujours inoubliable.

Qu’est ce que vous faites actuellement dans la vie ?

Le travail que nous pouvons faire pendant les vacances-travail est limité, mais avec une variété de possibilités, les personnes qui viennent en vacances-travail effectuent généralement des travaux liés au tourisme et des travaux de restaurant. Je travaille actuellement deux fois par semaine dans un restaurant japonais le soir et enseigne la conversation française en tant que freelance.

Je pense que c'est un indice important pour ceux qui viendront au Japon. Je pense que vous pouvez trouver assez rapidement le travail d'enseigner votre propre langue. Vous pouvez gagner de l'argent simplement en parlant dans un café ou en allant dans un centre étudiant et en parlant aux gens!

Il y a beaucoup d'étudiants à qui j'enseigne. Certains sont étudiants à l’université, certains sont retraités, d'autres s'intéressent à la France et au français lui-même.

Comment vivez-vous au Japon?
La vie japonaise est confortable. Les préjugés contre le Japon que les français ont et que les japonais sont toujours occupés, mais je suis peut-être aussi une personne occupée. Les transports seuls prennent du temps, quelques heures par jour.

Tous les matins je vais à l’école du japonais, après l’avoir fini, je vais au travail, puis il faut que je me prépare pour le cours de français, , cela me prend beaucoup de temps.

Mon loisir est de prendre des photos, donc ça prend du temps aussi. Il faut du temps pour aller à un bon endroit, se promener, prendre des photos et les éditer sur un ordinateur.

Quel genre de l'appareil de photo utilisez vous ?
Je utilise un appareille photo de Canon avec trois objectifs photographiques. Je trouve que c’est un appareil photo de trop bonne qualité par rapport à celle du cameraman….. :p

Moi, je préfère prendre des photos au Japon, car il est plus facile de s'inspirer. Tout est déjà familier en France. Au Japon, tout est nouveau et il y a des rencontres inattendues.

Pourriez vous nous donner votre plan d'avenir ?
C’est encore ambigue mais j’aurai un entretien pour le travail.

Cela n’a rien à voire avec le vacance travail. Comme c'est lié à ma carrière, donc si je suis embauché, je vivrai au Japon pendant longtemps.

Un mot par Eileen
Il était très gais et merveilleux! Je lui souhaite un bon séjours au Japon!